Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre-Shani BOIANJIU

Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre-Shani BOIANJIU

Yaël, Avishag, et Léa grandissent dans un petit village israélien près de la frontière libanaise, leur quotidien : école, fêtes entre copines, et deviner où va s'écraser le prochain tir de missile. A la fin de leur formation scolaire, elle intègrent le service militaire obligatoire dans l'armée israélienne durant 2 ans.

Le récit explore leur vie dans la période avant la seconde guerre du Liban en 2006, le conflit lui-même, et l'impact sur leur vie. Le roman est divisé en trois parties distinctes : avant, pendant et après leur service militaire.

Adolescentes les trois amies sont marquées par la mort de Dan, le frère d'Avishag, et la manière, dont le service militaire a changé la personnalité du jeune homme. Shani Boianjiu décrit un aperçu fort et réaliste des traumatismes de la guerre sur chacones des jeunes femmes et leur famille (parents).

Le point fort du roman restant leur intégration dans l'armée israélienne, et leur placement dans différentes missions défensives pour assurer la protection du pays. Yaël devient experte tireur d'élite et instructeur, formant de jeunes recrues au tir; Léa, jeune femme belle et très douée, se voit affecter à la police militaire en Cisjordanie, contre son gré à la mission la plus ingrate et dangereuse : la surveillance des check points, et Avishag intègre la seule unité de combats pour femmes à la frontière israélo-égyptienne.

En parallèle, se greffent d'autres personnages secondaires servant le récit, on comprend aisément que selon l'origine sociale, les recrues n'occupent pas toutes des postes aussi difficiles que les trois jeunes femmes, aux origines plus modestes.

Au fil des pages, Shani Boianjiu montrent à la fois l'acceptation des jeunes femmes à assumer leur service militaire, alors qu'en parallèle s'opère une déconstruction émotionnelle de leur personnalité, face aux situations éprouvantes qu'elles sont amenées à vivre au quotidien et qu'elles n'acceptent pas, notamment lorsqu'elles sont exposées au risque terroriste de l'attentat suicide - Shani Boianjiu démontre également que cette épée de Damoclès permanente, perdure avant, pendant et après leur service militaire.

Privilégiant la réalité des situations, Shani Boianjiu rend le récit intense, percutant, tout en décrivant la tension qui entoure ces trois jeunes femmes, elle équilibre son récit car elles restent des adolescentes, cachant leur pot de Nutella sous leur casque lors des longues nuits de gardes, soucieuses de leur beauté, de plaire aux garçons, avec des pré occupations de jeunes femmes, face à des situations qui excluent toute forme de sensibilité. Cependant, ces deux années passées dans l'armée, laisseront des traces immuables qu'elle n'arriveront pas à effacer, une fois leur service terminée : période de dépression ou encore d'actes de vengeance volontaire.

Shani Boianjiu livre des portraits de jeunes femmes écorchées, dont elle préfère décrire les actes, et l'amitié qui semble ne tenir qu'à un fil. Nous apprenons de leur histoire, racontée du point de vue de chacune, ramenant le lecteur derrière cette ligne de front, partageant cette incertitude de l'instant-Shani Boianjiu était elle-même un membre de la Force de défense israélienne pendant deux ans. Cette expérience est visible dans la concision de la langue utilisée à dans les descriptions des armes, des bases militaires, l'ambiance militaire entre filles ,et la politique derrière le conflit explicite et concise, sur laquelle les recrues s'interrogent.

Tout cela contribue à faire de ce roman un récit captivant, surprenant, brûlant à lire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Figure toi qu'il est noté déjà dans ma liste à emprunter à la bibli (il va arriver!) Ton avis confirme!
Répondre