Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Certaines n'avaient jamais vu la mer-Julie Otzuka

otzuka

 

J'ai trouvé l'écho d'une voix magnifique dans ce roman, ce roman est empreint de belles sensations, et j'ai passé un moment agréable à écouter cette voix, car elle résonne tel l'écho. D'ailleurs, c'est une lecture dépaysante, qui génère les mêmes effets qu'une ballade en montagne, le paysage est beau, la nature reste sauvage, l'effort est utile car là haut le point de vue vaudra la peine et surtout ce récit nourrit.

 

L'auteure a choisi de décrire le voyage de jeunes japonaises, qui dans le début des années 1900 ont quitté le Japon, leur famille, le pays et ses traditions pour épouser des japonais déja émigrés aux Etats Unis. Elles traversent le Pacifique pour rejoindre San Francisco et l'inconnu, qu'elles n'ont pas choisi, celui qui va devenir leur époux et qu'elles ne connaissent que d'après une photo. Une forme d'American Dream, qui se soldera par une déconvenue obligatoire en 1940 lorsque le Pays du soleil deviendra l'ennemi et ces émigrés par défaut seront d'office des traitres.

 

Ce court roman vaut par cette narration unique dans laquelle se rejoignent de multiples destinées, un peu comme si l'auteur avait de manière universelle réussit à traduire toute les histoires de ces femmes anonymes en une seule.

Là ou Boticelli traduit dans son portrait de Vénus l'éternelle de la beauté féminine, malheureusement c'est un seul portrait, Julie Otzuka réussit grace à la voix de son roman a révéler plusieurs femmes, les portraits se déploient tel un éventail! De temps à autre, l'une d'elle livre ses pensées, une phrase en italique, qui semble comme extraite d'un journal intime.

 

A la lecture, pas de longueurs, l'économie de mots, le vocabulaire précis, les phrases vives s'enchainent. Un roman court et beau, qui prend place dans ces petits livres précieux, qu'il sera facile de relire. Pour la découverte, ne vous privez pas, pour lire l'avis de Summerday c'est ici, et en prime ce livre se trouve dans la prochaine séléction de Masse Critique sur Babélio.

     

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Bonjour,


J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre et ta comparaison avec un éventail est justement évocatrice d'un récit qui se déploie, pas à pas, sans moment perdu ni longueurs. Une belle découverte en ce
qui me concerne ! Il semblerait que son premier texte, qui vient de sortir en poche, si j'ai bien lu,  soit aussi prenant ...
Répondre
M

L'histoire me plait beaucoup ! Ce roman semble avoir un certain succès actuellement !!! Je le note et on en reparle !!! 
Répondre
N


Oui, j'ai hâte d'avoir ton avis!



Y

J'ai beaucoup entendu parler d'elle ces derniers temps et je crois que je me laisserai tenter. Le style a l'air original et l'histoire dévoile un pan méconnu de l'Histoire.
Répondre
N


Oui c'est effectivement cela, il me semble que la série The War  a évoqué le fait historique, sauf que d'autres faits de la grande guerre l'ont éclipsé. J'espère que tu prendras plasir à
lire cette auteure YS.



K

On commence à bien remarquer cet  auteur, à juste titre!
Répondre
N


Quelques heures de lecture, ca ne se refuse pas, il sera bientôt disponible en biblio!