Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Charivari-Nancy Mitford

CharivariCharivari est le troisième roman de l'anglaise Nancy Mitford, plus connu sous le nom de Wings on the green. Jamais traduit en français depuis sa sortie il y a 70 ans, car roman polémique.

  

L'intrigue se déroule avant la seconde guerre en Angleterre., deux jeunes hommes distigués Noel Foster et Jasper Aspect cherche fortune dans le mariage (bien sure financiere). Il s'exile a Chalford où Eugenia Malmains est la plus riche héritière d'Angleterre ,orpheline élevée par sa grand mère Lady Chalford, et représente un partie satifaisant.

Descendus à l'hotel de charme Jolly Roger, les deux amis font connaissance de Miss Jones et Miss Smith. Deux jeunes femmes soucieuses de masquer leur identité, car Miss Smith fuit son mari et Miss Jones fuit son futur mariage. Noel va s'épendre de la beauté locale, Mrs Lace deja mariée au colonel Lace, leur relation prendra une tournure platonique. Jasper va lui succomber à la belle Mrs Smith, alias Poppys Saint Julien qui se revelera être la cousine de Lady Chalford.

Eugenia Malmains milite corps et ame pour l'Union Jackshirts, un mouvement de jeunesse anti-vieux aux idées faschistes et patriotiques (rappelant les jeunesses hitlériennes). Elle va enroler Noel, Jasper, Misses Jones & Smith dans l' Union Jack.


Nancy Mitford évoque l'amour et le mariage. Son écriture est tres subtile, l'humour de cette histoire repose essentiellement sur le comique des situations, chacun y cherchant son intéret personnel et financier surtout. Le mariage est désacralisé, car ne représente qu'un moyen d'améliorer sa condition sociale!

 

Dans ce contexte ou tout le monde dupe tout le monde, le discours fasciste de la belle Eugénia permet l'adhesion facile de tout ce petit monde à ce mouvement unioniste , Eugénia apparait comme un rempart et une ligne de conduite solide à suivre, qui séduit tout ce petit monde alors que le contenu de son discours est déluré, voire rendu ridicule de part le comportement de la fine équipe (comprennent-ils vraiment ces propos?)

Deux portraits sont marquants car completement opposés : Eugénia Malmains (prénom qui rappelle l'eugénisme) est la représentante d'une jeunesse facile à enroler, elle se déplace avec son cheval Vivian Jackson et discourt sur la place publique tel Mussolini ou Hitler.

Sa grand-mère Lady Chalford est un portrait de la vieille angleterre, dont la seule préoccupation est de bien marier sa petite fille, qui ne comprend pas l'engagement de sa petite-fille dans l'union Jack,  s'imagine qu'elle a intégré une equipe de jeunes scouts, deux generations différentes. La jeune Eugénia est bien lucide de cet état de fait et cherche à y échapper et pas par le mariage! 

 

Aucun personnages n'echappent pas à la caricature, les dandys oisifs, les héritières s'ennuyant dans le mariage, la frivolité des personnages et leur attachement aux conventions sociales; tout cela est  décrit avec brio et c'est incisif à souhait, bien souvent ridicule comme le portrait de Mrs Lace, une bourgeoise ingénue qui rêve d'aristocratie. 


Nancy Mitford s'emploie aussi à égratiner la vie politique de l'époque. Pour cela, elle pioche dans sa vie personnelle en exposant sa famille.

Inspirée par ses deux soeurs Diana et Unity pro nazies, Nancy Mitford témoigne du climat de cette époque, elle ne fait pas dans la dentelle sans nous noyer dans un discours politique; pourtant paradoxe vu le sujet j'ai pas mal rigolé. C'est drôle et so british! 

 

Car avant tout, Nancy Mitford cherche à dénoncer l'engouement de l'aristocratie anglaise pour le nazisme et l' idéologie d'Hitlerienne (anti-sémitisme). Ce qui lui valu des reproches de ses soeurs, notamment de Diana. Cette dernière avait épousé les idées nazies, avait rencontré le Fuhrer à Munich. Nancy Mitford mit 3 ans pour écrire ce roman, devant re écrire certains passages que sa soeur lui avait demande de supprimer. 

 

 

A vous de voir moi j'ai hate de lire cette auteur à nouveau! Elle m'a beaucoup intéressée de part l'observation du comportement humain en société et sa mise en scène originale...

 

eur7gg 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel 11/07/2011 21:24



Mon premier roman de cette auteure, une belle surprise, je note les autres titres



nathalia 31/07/2011 21:48



Bien contente que tu l'apprécies, j'espere que tu apprécieras le cherme et l'humour des autres romans de Nancy Mitford!



zarline 24/01/2011 10:28



Ah super pour Twain. Je suis plus tentée par Huckleberry Finn mais si tu veux choisir un autre titre... On pourrait fixer une date vers fin avril (ou même mai). Comme je pensais le lire en vo, je
préfère me laisser une bonne marge ;-) Qu'est-ce qui irait le mieux pour toi?



nathalia 25/01/2011 12:57



Pas de probleme pour les aventures d'Huckleberry Finn pour fin Mai le 29 Mai, pas de VO pour moi @bientot



Malika 21/01/2011 09:33



Je ne connaissais pas du tout ce titre, mais "La poursuite de l'amour" trône sur ma PAL depuis un bon moment ...



nathalia 24/01/2011 10:18



Je n'ai pas encore lu La poursuite de l'amour, oui ce roman n'a pas été re-édité depuis 70 ans à la demande de l'auteure, c'est un roman polémique qui traite de la montée du nazisme chez les
aristo anglais! Les propres soeurs de l'auteure ont inspiré ce roman, Diana et Unity Mitford étaient pro nazis, Unity avait eu l'occasion de rencontrer le Fuhrer ...Enfin je ne t'en dis pas plus
afin que tu découvres ce roman par toi même.



zarline 20/01/2011 12:36



Je ne connaissais pas du tout ce livre (ni l'auteure d'ailleurs, my bad. Encore des lacunes en littérature british) mais ça me semble très tentant, surtout si c'est fait avec humour.



nathalia 24/01/2011 10:13



Je te rassure je dois avoir autant de lacunes que toi, ce roman a vraiment de l'intéret car il dénonce le parti pris des anglais vis à vis du nazisme et c'est décrit avec beaucoup d'humour et
finesse!


Je suis passee par ton blog, et je suis partante pour une lecture commune de Mark Twain pour moi aussi combler mes lacunes, je reviendrai pour suivre ...



keisha 20/01/2011 08:10



What? Un Nancy Mitford que je n'ai pas lu? Incredible! Il me le faut ^_^ Je suppose que tu as lu ses autres romans tout aussi british et plein d'humour?



nathalia 24/01/2011 10:07



Bah tu sais ou le trouver !!! Non je n'ai pas encore lu La poursuite de l'amour et l'amour par temps froid, oui j'apprécie énormément son humour.