Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Echo - Ingrid Desjours

Echo-Ingrid DesjoursEcho est un thriller-Mais pas n'importe quel genre de thriller. C'est un thriller psychologique Pas d'expertises scientifiques pour démasquer l'assassin, quand ce dernier est suffisamment aguerri dans l'art de tuer.Pour le démasquer il faut des "experts de l'âme humaine", et utiliser d'autres techniques relevant de l'analyse  des comportements humains .

 

Alors pas de comparaison hatives avec d'autres auteurs, Ingrid Desjours apporte à  ce thriller  une ambiance trash avec une écriture fine et de fémine. Il m'a suffit de lire son blog pour me laisser convaincre. Et Echo son premier roman est éfficace et rondement mené. Parce qu'elle apporte une touche personelle.

 

Les frères Vaillant, deux stars adulés, presentateurs d'un talk show, sont brillants dans l'art de pulvériser l'image des personnalités publiques (écrivain,stars de la tv...) en faisant éclater scandales et ragots.

Leur émission "Le miroir aux alouettes" est plébiscitée, et ils sont connus et adulés pour leur mechanceté, leur cynisme, leur charme, et leur malin plaisir à voir s'éffondrer leurs candidats, rares sont les personnalités qui sortent indemnes de l'émission...Mais voila, les frères jumeaux sont retrouvés assasinés de manière macabre. Et voici Patrick Vivier, commandant de policie et Garance Hermosa, consultante pychologue chargés d'enquêter.

 

J'ai aimé ce roman.  Bien sur Garance et Patrick seraient ennuyeux individuellement parlant, Patrick c'est le vieux flic routard et Garance la psycho de service sexy au possible (dsl IngriD) ET LEUR RELATION a de l'attrait attirance, amourette, amitié, conflit, competition professionnelle ????

Cet assasinat : Le crime presque parfait non impossible et heureusement que Patrick et Garance sont là pour collaborer 

 

Et le plus c'est la dimension psy de  l'enquête, pas de la psychologie des hautes sphères, non et pas de psychologie à 2 balles. Echo fait référence au miroir, à la mythologie et au mythe de Sysiphe. C'est simple et évolué à la fois. 

 

Lire Echo, c'est comme assembler un puzzle, vous avez les suspects et les mobiles, vous savez qui est l'assassin, l'écrivain du journal et pourtant vous ne faites pas le lien avec les suspects- Ce qui a peu d'importance tant  suivre Patrick et Garance dans leur enquête et leur relation prime.

 

Mon métier m'oblige à travailler en utilisant un minimum de psychologie et d'outils, et j'ai appris de ce roman, oui un thriller dont il faut tirer partie. A vous de juger maintenant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vonnette 04/09/2010 13:27



J'ai lu "Echo" l'année dernière mais je ne l'ai pas critiqué cette année sur mon "bébé" blog ! Mais j'ai été moins enthousiasmé que toi...



Vonnette 02/09/2010 21:48



J'ai lu Echo mais pas encore Potens. J'ai rencontré Ingrid Desjours au Salon du Livre de Rouen l'année dernière, elle est très sympathique et elle m'a très gentillement dédicacé son bouquin.


A bientôt



nathalia 04/09/2010 08:16



Bonjour, ravie de ton retour, je ne manquerais pas d'aller te lire et zieuter ton commentaire sur Echo. Oui je nai jamais encore participé à de salons littéraire ce sera une prmière, je trouve
que la dédicace apporte vraiment un soupçon d'âme aux lives @bientot



Richard 02/09/2010 14:15



J'ai lu "Potens" et j,ai beaucoup aimé. Pour "Echo", j'attends la publication en livre de poche, ici au Québec.


Et en plus , je trouve l'aureure très sympathique !



nathalia 02/09/2010 21:06



Oui Richard je l'ai découverte grace à ta chronique sur Potens, je suis allée visiter son site et j'ai trouvé en poche Echo et je n'ai pas été décue, j'avoue que c'est dommage de lui coller
l'étiquette de thriller psychologique. Elle doit participer au Livre  sur la place à Nancy dans quinze jours et j'espere la rencontrer.