Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Le Bal-Irène Némirovsky

le bal  

 

Le bal est l'histoire de l'ascension familale des Kampf. Nouveaux riches d'après la crise de 1929, grâce à des spéculations boursières, le couple Kampf a quitté le logement derrière l'Opéra Comique à Paris, pour un bel appartement dans les quartiers chics. Nouveaux riches, ils décident d'inviter leurs relations pour un bal. Un évènement capital pour eux, ils vont donner leur premier bal, pour marquer cette ascension sociale dans la bonne société. Antoinette, leur fille de 14 ans, s'enthousiasme à l'idée de ce bal, or sa mère refuse qu'elle y participe.

 

Irène Némirovsky fait partie des écrivains poignant, chez elle je trouve toujours ce petit passage dénotant de l'intériorité du personnage, qui le transcende, le rend marquant, voire perturbant. Ici c'est Antoinette, jeune adolescente, témoin du milieu social dans lequel, elle évolue et adolescente qui se rebelle. Elle pleure tout son saoûl, en maudissant ses parents "...une enfant de quatorze ans, une gamine, c'est quelque chose de méprisable et de bas comme un chien ..." Scène marquante de cette adolescente, qui se trouve exclue du monde d'adulte.

 

En toile de fond de cette nouvelle, Irène Némirovsky retrace l'intérieur bourgeois de cette famille, avec le portrait de Rosine, la mère d'Antoinette. Rosine ne se préoccupe que de son train de vie, et rêve de convoler dans les hautes sphères. Sens de la concision, acte percutant, émotions explosant à la surface, tout cela se retrouve dans l'écriture d'Irène Némirovsky. La nouvelle est courte et met à fleur de peau, tant la petite Antoinette étonne, par sa capacité à interférer dans les projets de la mère de manière si attendue.

 

J'ai découvert Irène Némirovsky grâce à Suite Française, un roman publié à titre posthume. Ce roman m'avait ému, par la finesse et la précision de l'écrivain, à décrire les évènements de Juin 1940. Manuscrit inachevé, Suite française devait être une saga de plusieurs tomes, il restât inachevé de part la déportation d'Irène Némirovsky en Juillet 1942. D'autres de ces romans sont à découvrir.

 

15n3zexLu dans le cadre du challenge vintage, Le bal décrit les moeurs de l'époque des années 1930 à Paris, le rapport aux domestiques, les relations sociales, la manière d'aborder le grand monde, et le besoin avide de reconnaissance.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K

Lu (vite!) mais pas chroniqué. j'aime bien la plume de l'auteur, j'avais lu celui qui l'a remsie en lumière, mais là je n'ai pas été trop surprise. De bons portraits, mais trop brefs.


Sinon : je vois que tu as réussi à installer une bannière, comment as-tu fait? Pour la mienne, j'ai bricolé avec Wordpress, un comble!
Répondre
N


Oui tu évoques Suite française et l'auteure comptait faire une saga en 4 tomes sauf qu'elle n'a pu l'achever. Pour la bannière je fais une capture d'écran que je redimensionne cela m'évite de
faire trop compliqué ensuite je ne sais plus comment je l'installe, enfin là je réfléchis pour voir si j'en crée une ou pas pour les fêtes, je verrai bien ...



A

Je ne connais que Suite française, je retiens Le bal pour connaître davantage cette auteure, c'est un livre que j'ai croisé à plusieurs reprises sans avoir osée me lancer. C'est vrai que son
écriture est très fine du point de vue de la psychologie des personnages. 
Répondre
N


Bonsoir Amaryllis, oui il est question des relations entre mère et fille, assez surprenant à lire. @bientot



A

Bonjour ! J'arrive de chez Syl. et je suis ravie que tu me donnes envie de me mettre enfin à cette auteure avec autre chose que Suite Française (dont je ne dioute pas de la qualité mais qui ne me
dit rien pour l'instant...). Je note cette nouvelle, en plus j'aime les nouvelles !
Répondre
N


Asphodèle, cette nouvelle est très courte et je l'ai lu en version biblio collège. Suite Française est le roman d'une époque sombre, à laquelle l'auteure n'a pas survécu et son récit s'en ressent
énormément, c'est une lecture délicate et tu as raison si le sujet ne te dit rien vaut mieux pas te lancer. @bientot



L

cette nouvelle est absolument terrible !
Répondre
N


Oui Antoinette derrière son visage d'ange tranquille, cache un esprit démoniaque ...Apparemment ce roman t"as marqué!@ bientot L'iirégulière



S

Je noterai ce livre pour 2 raisons... La première étant ton billet qui donne envie de lire ce livre et la deuxième pour connaître autre chose de l'auteur que "Suite française".
Répondre
N


J'ai lu également La chaleur du sang, très différent de Suite française, Le bal est beaucoup plus court. @ bientot Syl