Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Mrs Dalloway-Virginia Woolf

mrs dalloway

 

 

Qui est Mrs Dalloway ?

Une femme d'une autre époque, son histoire se déroule sur une seule journée de Juin, dans le Londres des années 1920, juste après la première guerre et en une seule journée qui s'étire à l'infini.

 

Je rentre de vacances passées à Londres et je ne peux que vous conseillez d'emporter ce roman avec vous, il est bien plus riche qu'un guide de vacances. L'histoire démarre dans Victoria Street, l'artère qui relie Westminster à la gare Victoria Station, (il se trouve que je logeais juste à coté) et à partir de là votre chemin croisera surement celui de Mrs Dalloway, pour ma part ce fut dans Bond Street, je n'y ai certes pas rencontrer "le personnage important" du roman, cependant il est facile de s'imaginer ce quartier à cette époque avec la librairie Hatchard's, toujours présente.

 

Puis, comme moi vous deviendrez incollable, vous parcourerez Londres les yeux fermés sans carte ni boussole, je veux dire par là que vous gagnerez Trafalgar Square par Withehall, puis Tottenham Court par  Charing Cross Road, pour enfin parcourir The Strand sans vous perdre avec le flot de touristes. Vous aurez envie de connaître Regent's Park et de visiter le Victoria and Albert Muséum, car c'est ce que vous inspirerea ce roman.

 

Fin Juin, j'ai terminé le journal de Virginia Woolf, et je devais partir pour l'Angleterre, j'ai donc mis dans mon sac à dos La scène Londonnienne, trop court et Mrs Dalloway. Je ne savais pas du tout ce qui m'attendait en lisant ce roman, c'est un roman difficile à cerner, je veux dire par là qu'il est impossible de tout intégrer à la première lecture, et j'ai de suite accrocher par ces évocations subtiles de Londres par touches, au départ j'y voyais les endroits que je venais de visiter puis par la suite le récit s'est étoffé par l'histoire de ses personnages, tous liés les uns aux autres par cette étrange Mrs Dalloway.

 

Mrs Dalloway, c'est aussi Clarissa, l'épouse de Richard Dalloway tout du moins se définit-elle ainsi souvent, lors de cette journée de Juin, elle organise une soirée à laquelle seront conviés des personnes importantes de la société Londonnienne, devant servir la carrière de Richard. Entre rêveries, retour sur le passé et futur, car cette soirée représente un enjeu pour le couple Dalloway, Clarissa se dévoile sans que l'on puisse percer cette femme. Mrs Dalloway est heureuse de son mariage avec Richard, cependant Clarissa, l'autre Mrs Dalloway, reçoit Peter Walsh, son amour de jeunesse avec une vive émotion, trop vive d'ailleurs.

 

Peter Walsh lui rentre des Indes, il a le projet de se marier là bas et rentre à Londres après une longue absence, ainsi il remonte le fil de sa vie jusqu'aux moments de sa jeunesse vécus avec Clarissa, tout en poursuivant ses déambulantions dans Londres. Son amour pour Clarissa est indéniale, il est le seul à la voir tel qu'elle est devenue, une femme qui s'est oubliée. 

 

Son chemin croise celui de Septimus Warren Smith et de sa femme Rezzia, Septimus a fait la guerre en Italie et subit un traumatisme assez violent lors de son retour de la guerre, il est soigné par des médecins, assez ignorant de sa maladie selon lui; Rezzia s'inquiète pour son époux.

 

Tous ces personnages gravitent autour de Clarissa, se croisent et recroisent dans cette journée interminable, dont les Heures sont sonnées par Big Ben.

 

Ecrit avec un style poétique, ce roman est d'un genre différent, dans son journal Virginia Woolf l'evoque ainsi " J'ai pourtant beaucoup à dire au sujet des Heures (titre initial de Mrs Dalloway) et de ma découverte, je creuse de belles grottes dérrière mes personnages. Je crois que cela donne exactement ce que je désire : humanité,humour, profondeur. Mon idée est de faire communiquer ses grottes entre elles et que chacune apparaisse au grand jour quand cela est nécessaire"

 

Virginia Woolf insuffle un rythme lent à sa narrration, d'ailleurs l'idéal serait de lire ce roman en une seule traite, j'ai navigué entre les personnages, je les ai suivis dans Londres. Difficile également de suivre leurs pensées, elles se chevauchent, Mrs Dalloway oscille entre l'être et le paraitre, cela la rend à la fois romantique, et désagréable par son snobisme.

 

 

Son portrait est également dressé de manière plus abrupte par d'autres comme Peter, son amie d'enfance Sally Seton, la précéptrice de sa fille Elisabeth Mrs Kilman, ou ses convives Mrs Bruton, Ellie Henderson. Seules les heures qui s'écoulent, leur déambulation dans Londres et le vide que ressent chacun de ses personnages semblent les lier.

 

Lors de ma lecture, j'étais attentive et charmée par la poésie de Virginia Woolf, elle sait admirablement jumeler la réalité  et le rêve, elle a su écrire ces petits moments ou l'esprit vagabonde, vous savez lorsque l'on est présent et que des tas de pensées furtives nous assaillent, ainsi va se dérouler la soirée chez Clarissa Dalloway, de ces petites pensées envahissantes, que l'on se garde pour soi, révélant un peu de nous même sans pour autant traduire notre véritable pensée, sauf peut être pour Septimus.  

 

Et au vue de la richesse de ce texte, je n'ai pu échappé à la description de Londres, il me semble cependant que je n'ai pu cerner totalement ce texte et ses zones d'ombre, et ce roman fera surement partie de prochaines relectures.

 

Flaner dans Londres/ Le mémorial Virginia Woolf Tavistock Square

932 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> Ouh là tu l'a lu sur les lieux mêmes, quelle chance!<br /> <br /> <br /> Un roman magnifique que je relirais bien, tiens!<br />
Répondre
N
<br /> <br /> Et bien mets le dans ta valise lors de ton prochain séjour à Londres, pas en ce moment. Idéal pour visiter Londres, et tu sentiras toute la différence entre cette époque et la nôtre Bond Street a<br /> un peu perdu de sa superbe, à mon avis entre Chanel, Rolex et Ralph Lauren ... Bisous, j'ai hâte de lire ce que tu racontes de ton séjour chez Russkofs<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> J'aime beaucoup ce roman très profond et complexe !<br />
Répondre
N
<br /> <br /> Et si féminin dans l'âme.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Pas encore lu ce roman, je l'ai pourtant depuis longtemps mais chaque tentative tombe à l'eau ... peut-être pas prête pour cette auteure !<br />
Répondre
N
<br /> <br /> Alors prends le temps, moi aussi je l'avais depuis un bail, son journa d'écrivainl est vraiment prenant! Je ne sais pas si Mrs Dalloway est vraiment le roman idéal pour découvrir Virginia Woolf,<br /> ma lecture de son journal d'écrvain m'a quand même bien aidé. A bientôt Malika <br /> <br /> <br /> <br />