Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Ultraviolet-Nancy Huston

ultraviolet

Ultraviolet, un roman jeunesse de la Canadienne Nancy Huston. Les Ultraviolet sont des longueurs d'ondes invisibles, dangereuses ou agréables? C'est le jour des treize ans de Lucy, il fait soleil, un soleil puissant des températures caniculaires, un chaleur insoutenable. Lucy sort de l'enfance, elle fête cela à sa manière et démarre l'écriture d'un journal. Elle vit dans le conformisme de sa famille, son père pasteur et sa mère exemplaire qui l'élève elle et ses frère et soeurs, que Lucy supporte mal.. C'est la dépression, la crise économique et Lucy et sa famille vivent le plus modestement possible, aussi vit-elle mal le comportement de son père, qui accueille tous les ères en peine, qui meurent de faim.

 

Lucy se confie à nous, ses secrets de pré-adolescente, cette envie intérieur qu'elle réprime de fuir cette famille, tout l'insupporte. Humaine, la petite Lucy, au départ ses confidences se résument à nous expliquer l'éthymologie de quelque mots, de s'affranchir gentiement du discours religieux de son père, tout ce qu'elle pense au fond d'elle et ne peut pas ouvertement dire, elle le confie à son journal. 

 

Jusqu'au jour ou le père ramène le Docteur Beauchemin, un vrai faux docteur, trouvé par le Pasteur. Qui est il vraiment? Lucy lui prête beaucoup d'attention, apprend à le connaître et s'ouvre aux autres. De cette rencontre entre cette jeune fille et cet adulte va découler une relation complice qui va changer le regard de Lucy sur son existence.

 

Je n'avais jamais lu Nancy Huston, j'avais très envie de découvrir ce texte. Et ma foi je l'ai lu comme une adulte, c'est un livre que j'aurais aimé lire adolescente, un roman sur la découverte de  soi, cette transition indispensable de se construire intérieurement et de d'effleurer simplement que même si l'adolescence est une étape de rebellion elle conduit à la liberté . Bref Nancy huston écrit très bien et sait avec merveille parler des évènements de la vie avec une simplicité, qui touche au coeur!

 

 

- Tu ne t'en rends pas compte Lucy, mais les adultes sont jaloux des enfants

 

- Ce serait plutot l'inverse les enfants envient aux adultes leur liberté!

 

- Ils ont tort, car la plupart des adultes ne sont pas libres. Ils tournent en rond, font la même chose tous les jours sans avancer Au mieux ils peuvent voir au bout d'un an d'effors qu'ils ont avancé un petiti peu, mais ça ne l'empêche pas de se retrouver au point zéro l'année suivante. Ca les rend furieux. ils se rappellent leur enfance. A quel poin chaque journée comptait. En l'espace d'une semaine ils étaient capables d'absorber mille choses nouvelles. Et le passage d'une année leur faisait subir une métamorphose totale.Oh oui, ma Lucy si belle et intelligente : les adultes en veulent beaucoup aux enfants, dont l'éclosion irrésistible les oblige à reconnaître leur propre stagnation.

 

7 c10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article