Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

Virginia Woolf-Michèle Grazier-Bernard Ciccolini

bd woolf

 

Je lis de temps à autre des Bandes Dessinées, il est rare que je les évoque sur ce blog, sauf que celle ci vaut le coup d'oeil. Parfois, la rencontre avec un auteur n'est pas spontanée, il faut du temps; avec Virginia Woolf c'est le cas. J'ai souvent lu des commentaires élogieux, et plaisant sur cette femme écrivain. J'ai vu The Hours de Stephen Daldry, mais je n'avais jamais ouvert un livre de Virginia Woolf, et c'est chose faite grâce à cette petite BD, très bien pensée.

 

 

La Bande Dessinée évoque la vie familiale de la romancière, sa complicité avec ses frères et soeurs, sa passion de l'écriture car déja très jeune elle s'amusait avec son jeune frère à écrire des histoires. Issue d'une famille aristocratique britannique, Virginia Woolf grandit dans un milieu ou la culture lui est accessible, elle dispose  de la bibliothèque de son père, sans pour autant suivre un enseignement en école, chose courante à l'époque victorienne:les femmes n'étudient pas.

 

 

Pourtant, elle va perdre très jeune ses parents, et l'absence de cet environnement sécurisant va la fragiliser. Elle va sombrer dans la dépression de manière quasi chronique, tout au long de sa vie elle supportera les aléas de cette maladie, dont il est difficile de se séparer. L'histoire ainsi racontée montre vraiment le bon côté de ce personnage en proie à une lutte incessante avec elle même pour écrire, car elle est dévorée par la passion de l'écriture.

 

Les dessins permettent de retrouver la campagne anglaise, les couleurs sont très chaudes, dans les tons fauves d'automne. Autour du personnage de Virginia Woolf gravitent ses proches; et ses amis auteurs, peintres, ses livres et les romans qu'elle écrit au fil des années. Ce petit livre agréable met en valeur la femme autant que l'auteure et ne donne qu'une envie : ouvrir un livre écrit par Virginia Woolf.

 

 

Ce qui est chose faîte, je suis plongée dans Journal d'un écrivain, et c'est un régal de lire ce journal tenu par Virginia Woolf de 1915 à 1941. J'évoquerai peut être ce journal lorsque je l'aurai terminé. 

 

Je suis très captivée par cette lecture, Virginia a cette âme de blogueuse, vous savez celle qui aime parler de ces lectures, en quelques mots elle va à l'essentiel, J Austen, T Hardy, H James et ces auteurs tombés dans l'oubli qu'elle encense.

 

Entre autre je retrouve ces impressions qui m'habitaient lorsque je voulais, non pas tenir un blog, non pas uniquement connaitre les avis des autres sur leurs lectures pour infirmer mes choix de lectures, oui je voulais simplement donner mes impressions sur ce que je lisais, parce que le lecteur a sa petite boussole intérieure, qui lui permet de discerner la valeur de l'écrivain en toute simplicité. J'avais envie d'être lue, et je me suis finalement bien piqué au jeu de prendre beaucoup de plaisire à lire ce que pense les autres lecteurs.  

 

 

Et vous, avez vu fait connaissance avec Virginia, dans quelle circonstance? L'avez vous lu ? Ces romans sont-ils à la hauteur? Les avez vous appréciés ou vendus d'occas sur internet avec soulagement tant l'ennui vous gagnait? Lesquels avez vous lu? Bref je veux tout savoir!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Cela fait un moment que cette BD me tente, la vie de Virginia Woolf me fascine assez !<br />
Répondre
N
<br /> <br /> Tu aimeras cette bd, pleine de fantaisie!<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> je suis fan! j'ai démarré avec un essai, et pu ensuite embrayer sur ses romans. Maintenat je la lis en VO, histoire de coller au texte, bref, tu me comprends!<br />
Répondre
N
<br /> <br /> Oui je suis allée lire tes avis sur Entre les actes, qui me fait de l'oeil et L'art du roman, très plaisant. veinarde de lire en VO,enfin je ne fais pas d'effort non plus. Je crois que je vais<br /> attaquer par Scènes londoniennes et Miss Dalloway.<br /> <br /> <br /> <br />