Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathalie bouquine

La rigueur, moi ça me gâche le plaisir de la lecture, je préfère me laisser porter de page en page et de livre en livre. Holden, mon frère-Fanny Chiarello

La singulière tristesse du gateau au citron-Aimee Bender

La singulière tristesse du gateau au citron-Aimee Bender

Je décrivais dans les moindres détails et recoins les émotions que je goûtais.

C'est la phrase du roman que je retiendrai pour décrire le personnage de Rose


Rose Edelstein est l’héroïne de ce roman, qui débute le jour de ses 9 ans. Sa mère, lui prépare pour son anniversaire ce fameux gâteau au citron, avec glaçage au chocolat. Or, ce jour là, grâce à ce gâteau Rose se découvre, elle fait cette expérience étrange lorsqu’elle goûte ce gâteau confectionné par sa mère, les émotions de sa mère se révèlent à la petite fille. Et là va commencer pour Rose, un autre vie tantôt empoisonner pour les mauvaises ondes, produites par les aliments qu’elle goûte, comme tout ses plats industriels fabriqués sans saveur, tantôt agrémenter pour les bons petits plats préparés avec amour.


La toute première partie du roman est un délice, Rose est une petite fille remarquable avec cette acuité sur la vie, sur ses moments particuliers, vides, mornes. Le lecteur découvre les membres de sa famille sa mère, ébéniste et originale ; son père, qui déteste les hôpitaux et son frère Joseph, au caractère ténébreux et effacé, un surdoué inaccessible pour Rose, qui le dévient grâce à la complicité de Georges, le meilleur ami de Joseph.


C’est à la fois un regard de petite fille, simple, altruiste, avec une acuité forte, sur la sensibilité des gens,qui l'entourent.


Grâce au talent particulier de Rose à savoir, percevoir les émotions de ceux qui ont préparé le repas, ou la nourriture, elle va nous dévoiler petit à petit la vie de la famille Edelstein, son quotidien, sa banalité et ses fêlures, car il est bien question de la vie de famille, un père peu présent, une mère plus soucieuse de son fils que de sa fille.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, racontée par cette jeune narratrice ce roman m’a toutefois semblé inégale, une accroche très percutante, un portrait du frère un peu crispant à certains égards, un roman à conseiller au gourmet, tant Aimee Bender s’amuse à cuisiner son lecteur en usant et abusant des expressions culinaires et des arts de la table.

J’ai apprécié la narration expressive et imaginative de l’auteure, une manière de raconter par images plutôt que détaillée, et surtout la difficulté de grandir auprès de ses proches, de percevoir leur souffrances, de les aborder, le sentiment d'impuissance qui habite Rose dès ces 9 ans, ne la quittera pas en grandissant, surtout face à ce frère, qui s'éfface, et devient inexistant. Aimee Bender a su très bien transcrire cet état ou les joies de l'enfance se délitent , ce sentiment de sécurité de grandir au sein d'une famille s'éfritte, et conduit de manière inévitable à l'âge adulte ...


La présentation de l'éditeur donne très envie, cependant je l'ai trouvé tronquée, elle indique que les personnages sont dotés de "supers pouvoirs", c'est une interprétation comme une autre de leurs talents, dont ils sont dotés. Ils ne sont pas à comparer à des super héros de comics. Aimee Bender touche certains sujets comme la différence, l'exclusion par l'échec, l'explosion du cocon familiale, elle n'approfondit pas les sujets, elle les garde à distance, mais au final ça laisse un sentiment très positif.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Hello Nathalie, après 6 mois de jeûne bloguesque, je redécouvre ton nouveau chez toi ; félicitations, c'est beaucoup mieux organisé que chez moi qui suis sur blogspot ; tu me donnes limite envie d'émigrer...

Quant à La singulière tristesse du gâteau au citron, il bascule direct sur mal PAL. ;)

Bonne journée !
Répondre
N
Contente de retrouver Popila sur les blogs, je ne me lasse pas de tes posts, argumentés. Pour la migration, j'ai simplement appuyé sur le bouton et tout a migré tout seul.

Mon blog n'a pas un caractère professionnel, donc ça me convient tout à fait-le seul inconvenient est que je n'ai pas retrouvé tous les liens des blogs que je suis-

@bientôt pour les challenges à venir, j'espère ...
K
Des avis variés sur les blogs...
Répondre
N
Oui, j'en ai aperçu quelque uns, et je ne me suis pas retrouvée dans ces avis, comme on dit il en faut pour tous les goûts ...